Les bains d’anodisation : N°5 Le bain de coloration

Vous verrez partout des tutoriels sur la base de colorants pour textiles, d’éosine, d’encres, … Oubliez tout ça ! Les bons colorants pour l’anodisation sont les colorants organiques. Ce sont eux qui ont des pigments assez fin pour “entrer” dans les pores nanométriques de la couche anodique. Ce sont eux qui ont la bonne chimie pour saturer les pores de la couche anodique. Ils sont faits pour résister aux UV et ne pas décolorer au soleil. Enfin, ils sont capables de résister à la température du bain de colmatage. Et contrairement à ce qui est souvent dit : ils sont moins chers que les recettes de grand-mère !

(Consultez notre tutoriel La sécurité : Pas de paranoïa ! )

 

Mise en oeuvre  :

 

Pour monter un bain de colorant ANODI2xx (“xx” est la référence couleur) :

  • Montez à ebullition de l’eau distillée dans un faitout en inox (parfaitement propre et rincé à l’eau déminéralisée).
  • Coupez le feu.
  • Versez doucement la poudre en remuant. Le ratio de mélange poudre/eau est disponible dans la fiche technique de chaque colorant.
  • Couvrez et laissez refroidir à température ambiante, puis ajoutez 10 gouttes par litre (0,5 ml/litre) d’ANODI822. ANODI822 est un fongicide qui va éviter le développement d’algues dans le colorant. C’est indispensable, car ce développement d’algues change la viscosité du colorant ce qui le rendrait moins efficace.
  • Transvasez ensuite ce concentré avec le volume d’eau déminéralisée précisé dans la fiche technique dans un jerrycan ou des bouteilles en plastique.
  • Agitez puis stockez dans un endroit frais à l’abri de la lumière.

 

Les qualités des colorants ANODI  :

 

Avec les colorants ANODI2xx, vous pouvez travailler de 2 manières :

  • En saturation : C’est à dire que votre bain est saturé de colorants et que c’est le temps de trempage qui va faire que votre couleur sera plus ou moins saturée.
  • En dosage : 0,1 gramme/litre pendant 1 minute donnera un ton ; 0,5 gramme/litre pendant 1 minute donnera un ton plus foncé, 1 gramme/litre pendant 1 minute donnera un ton encore plus foncé et ainsi de suite.

Pour l’amateur, la coloration par saturation est beaucoup plus simple, car la densité de pigments dans un bain est très complexe à déterminer.

Les colorants ANODI2xx :

  • Sont parfaits pour travailler en saturation, ce qui est un gros avantage pour l’amateur ou le professionnel qui ne peut pas multiplier les bains à diverses concentrations.
  • Leur excellent pouvoir tinctorial permet une coloration rapide et uniforme même sur des anodisations “froides”, là où d’autres colorants échoueraient.
  • Teintez avec les colorants ANODI2xx puis colmatez avec ANODI820, votre pièce aura une excellente résistance aux UV.

 

Utilisation

 

Versez le colorant précédemment préparé dans un faitout en inox. À température ambiante, testez le PH et ajustez avec les solutions “PH+” ou “PH-” pour obtenir le PH recommandé dans la fiche technique du colorant (Tutoriel PH)

Prenons un exemple : Vous avez fait 1 litre de colorant. Vous le sortez du régrigérateur et vous le versez dans le faitout. Laissez le remonter à température ambiante.

Avec le PH-mètre, mesurez le PH du colorant. Par exemple, pour le bleu ANODI240, vous devez obtenir entre 5,5 et 6 :

  • Admettons que vous soyez à 4,8 : ajoutez 3 gouttes de solution PH+, remuez et re-testez. Vous obtenez 5 de PH. Recommencez l’opération pour arriver entre 5,5 et 6.
  • Admettons que vous soyez à 6,7 : ajoutez 3 gouttes de solution PH-, remuez et re-testez. Vous obtenez 6,2 de PH. Recommencez l’opération pour arriver entre 5,5 et 6.

Il vaut mieux procéder doucement “par petites touches” pour votre premier essai et ne pas faire le “yoyo” entre PH+ et PH- ! Vous verrez la variation du PH avec quelques gouttes et vous saurez très vite comment l’ajuster en une ou deux fois… Consultez cette vidéo :

La principale raison de la variation du PH de votre bain de colorant est le fait de transporter de l’acide du bain d’anodisation avec des pièces mal rincées dans le bain de colorant.

Une fois votre colorant au bon PH, faites le chauffer entre 30 et 50° (contrôlez la température d’utilisation de votre colorant sur sa fiche technique). Attention, à 65° vous allez commencer le colmatage et donc la coloration risque de partir, surtout sur des pièces avec une anodisation “froide” aux pores très fin ! Entre 40 et 50°, on est généralement au bon compromis pour assurer un pouvoir tinctorial optimum.

À côté de votre bain de colorant, ayez un récipient avec un peu d’eau distillée.

Trempez votre pièce et remuez doucement. Sortez-la toutes les 20 secondes pour constater la coloration. Quand vous pensez avoir le résultat visé, trempez-la dans l’eau distillée pour enlever l’excédent de colorant et contrôlez si la teinte correspond à ce que vous vouliez. Si le ton est trop clair, recommencez un trempage au bain de colorant, sinon, rincez à l’eau déminéralisée.
Attention, il faut passer immédiatement au colmatage ! Ce n’est pas à la minute, mais ne laissez pas vos pièces ainsi pendant des heures…

Quand vous trempez une pièce dans le colorant, la pièce va absorber une partie des pigments. Au fur et à mesure de l’utilisation, le bain de colorant va donc perdre de son pouvoir tinctorial…

Cependant, un litre de colorant concentré avec le ratio recommandé dans la fiche technique permet de colorer de 1 à 5 m², suivant l’épaisseur de la couche anodique de vos pièces et l’intensité de la couleur que vous avez obtenu.

Certains alliages d’aluminium ont une couche anodique qui n’est pas totalement transparente, cela peut jouer sur la couleur finale de votre pièce.

 

Entretien

 

L’entretien d’un bain de colorant se limite à ajuster le PH comme vu ci-dessus avant chaque anodisation, rien de plus. Si jamais vous constatiez que des filaments ou des “grumeaux” apparaissent, filtrez votre colorant avec une passoire fine et ajoutez 10 gouttes par litre de fongicide ANODI822. Ranger le colorant au réfrigérateur (réfrigérateur d’atelier fermé à clef ! pas le réfrigérateur alimentaire !) permettra d’augmenter considérablement la durée de vie du bain de colorant.
Si vous n’avez pas de réfrigérateur d’atelier, n’oubliez pas le fongicide et stockez le colorant dans un récipient fermé étanche, à l’abri de la lumière dans l’endroit le plus frais possible.
Attention : les colorants ont de jolies teintes qui peuvent susciter l’intérêt des enfants !

 

Conseil de sécurité

 

Respectez les consignes de sécurité habituelles concernant l’utilisation de produits chimiques. Empêchez l’accès aux produits aux enfants et animaux. Utilisez les produits avec précaution. Protégez-vous avec des vêtements de protection, des gants et des lunettes lors de la manipulation des produits pour monter ou utiliser les bains. Consultez la fiche de données de sécurité (FDS) et la fiche technique (FT) du produit pour des informations complètes de sécurité.

 

FAQ :

 

Quel bac utiliser  ?

Un recipient en inox est la solution la plus simple  !

 

Comment savoir s’il y a assez de fongicide d’ANODI822 dans mon bain ?

Dès que vous voyez apparaître des filaments ou des grumeaux dans le bain, filtrez-le et ajoutez ANODI822.

Comment filtrer ?

Vous trouverez pour 5€ une passoire fine en plastique comme ci-dessous, qui vous servira pour l’entretien de tous les bains  ! Si vous n’en avez qu’une, pensez à bien la rincer après chaque utilisation…

Voila, vous savez maintenant utiliser les colorants !

A bientôt et bonnes anodisations 😉

janvier 29th, 2018 by