Les bains d’anodisation : N°1 Le bain de lavage

C’est le premier bain d’une ligne d’anodisation.

Ce que l’on demande au bain de lavage, c’est d’enlever des pièces à traiter les salissures et autres résidus (huiles, graisse, pâte à polir.).
Ce bain ne doit en aucun cas décaper la pièce ! Décaper, satiner et désoxyder, est le travail d’autres bains. Le bain de lavage ne doit pas enlever de matière car il doit être capable de permettre de « sauter » l’étape décapage/satinage sur des pièces « polies miroir ». En effet, sur l’aluminium, le décapage à la soude a un effet satinant/matifiant qui va « casser » le brillant d’une pièce polie.

(Consultez notre tutoriel La sécurité : Pas de paranoïa ! )

C’est ce que va faire notre formulation ANODI463. Sous forme de poudre, ANODI463 permet de créer un bain alcalin qui va parfaitement nettoyer les pièces des «  charges lourdes  » (graisses, huiles, pates à roder/tarauder, salissures,…). ANODI463 est formulé pour travailler en immersion.

Pour commencer, une vidéo de démonstration :

Mise en oeuvre  :

 

Monter un bain de lavage ANODI463 est très simple  :

Le conditionnement de base d’ANODI463 est de 240 gr. Le ratio pour monter le bain est de 40 gr/litre. Donc, avec 240 gr d’ANODI463, vous ferez 6 litres de bain.

40 gr représente un bon ratio… Si vous prélavez vos pièces (eau chaude et liquide vaisselle), vous pouvez descendre à 30 gr/litre, si au contraire, vous devez traiter des pièces très sales, montez à 65 gr/litre.

Préparez 5 litres d’eau avec de l’eau du robinet ou, si elle est très chlorée, avec de l’eau de pluie, de source ou déminéralisée. Chauffez le bain à 50°, puis versez doucement 200 grammes d’ANODI463 en remuant. Voilà, le bain est prêt  !

Pourquoi juste 200 grammes ? Comme cela il vous reste une dose de 40 grammes pour “réactiver” le bain au bout de plusieurs cycles de lavage.

L’avantage de la formulation en poudre est que le produit se conserve des années dans de bonnes conditions ! Un endroit sec et frais est idéal. Aussi, vous pouvez très bien n’utiliser que 160 gr pour un bain de 4 litres et garder le reste pour ajouter un peu d’ANODI463 quand le bain est moins efficace  !

Ceci est possible, car ANODI463 permet de monter un bain permanent  ! C’est à dire que la formulation reste très stable dans le temps, sous réserve que vous entreteniez votre bain… Nous verrons comment plus loin.

 

Les qualités d’ ANODI463   :

 

  • ANODI463 est très efficace à basse/moyenne température entre 50 et 75° C. Sous 50°, le bain perdra de son efficacité, au dessus de 75° vous risquez de dégrader le bain sans avoir de gain de productivité.
  • ANODI463 est très efficace même sur les pièces brossées ou polies.
  • ANODI463 agit très vite  : il ne faut généralement que 5 à 15 mn de trempage.
  • ANODI463 est faiblement moussant  ! Une petite production de mousse permettra de récupérer facilement les résidus et les huiles flottantes avec une petite passoire. Cela prolongera notablement la durée de vie du bain.
  • ANODI463 n’attaque pas l’aluminium et ne provoque pas de réactions avec les éléments d’alliage.

 

Utilisation  :

 

Utiliser le bain de lavage ANODI463 est très simple  :

1/ Montez la température du bain entre 50 et 75°,
2/ Avec un crochet en inox ou du fil d’aluminium, faites tremper vos pièces entre 5 et 15 minutes en remuant très régulièrement.
3/ Si vos pièces étaient très sales, récupérez les résidus d’huile en surface avec une passoire fine en plastique,
4/ Sortez les pièces et rincez abondamment  !

Derrière le bain de lavage, il peut y avoir  le bain de satinage ou, si vous voulez que votre pièce polie sorte brillante de l’anodisation, passez directement au bain de désoxydant. Mais dans tous les cas, le lavage est indispensable pour une raison très simple… Si votre pièce n’est pas parfaitement dégraissée  :

  • Les zones grasses résisteront mieux aux autres bains que les zones propres et vous risquez d’avoir des auréoles.
  • Vous allez polluer vos bains,
  • Les résidus d’huile vont remonter à la surface des bains et vous risquez de polluer vos pièces au moment de les sortir (elles vont ramasser les polluants de surface).

Dans tous les cas, après le bain d’ANODI463, il faut un bon rinçage  :

Si après le bain d’ANODI463 vous passez au bain de soude, un bon rinçage au robinet suffira,
Si après le bain d’ANODI463 vous passez au bain de désoxydant ANODI730, faites un rinçage au robinet et un autre rinçage à l’eau déminéralisée.

 

Entretien  :

 

L’entretien du bain de lavage ANODI463 est très simple  :

Lorsque vous montez le bain, relevez le niveau exact de la solution. Après plusieurs utilisations, à cause de l’évaporation, le niveau va baisser. Compensez ce niveau avec une solution à 20gr/litre d’ANODI463.

Pour un bain de 5 litres utilisé à raison de 2 à 3 immersions/semaine, filtrez tous les 6 mois le bain. Voici comment procéder  :

– Laissez décanter le bain au moins 2 jours,
– Ramassez les huiles de surface avec une passoire fine en plastique,
– Filtrez le bain sans remuer les boues qui peuvent s’être déposées au fond du bac, en laissant 1 cm le liquide au fond.

Avec de l’acide de batterie, amenez le PH de ces résidus à 8. Cela va précipiter les éléments d’alliage dissout. Filtrez complètement cette solution. Vous pouvez alors rejeter le liquide à l’égout. Les résidus filtrés seront laissés à sécher, puis remisés dans un bocal étanche correctement étiqueté. Ce bocal plein, amenez-le dans une déchetterie.

Notez cependant qu’à raison de 2 à 3 immersions/semaine pour un bain de 5 litres, il faudra plusieurs années pour remplir un bocal de 500 gr…

Enfin, nettoyez le bac et remplissez-le à nouveau avec la solution filtrée. Compensez la perte avec une solution d’ANODI463 à 40 gr/litre.

 

Conseil de sécurité  :

 

Respectez les consignes de sécurité habituelles concernant l’utilisation de produits chimiques. Empêchez l’accès aux produits aux enfants et animaux. Utilisez les produits avec précaution. Protégez-vous avec des vêtements de protection, des gants et des lunettes lors de la manipulation des produits pour monter ou utiliser les bains.
Consultez la fiche de données de sécurité (FDS) et la fiche technique (FT) du produit pour des informations complètes de sécurité.

 

FAQ :

 

Comment chauffer le bains d’ANODI463 ?

Il y a plusieurs solutions  : Un thermoplongeur, un réchaud ou une gazinière, une plaque électrique. Le thermoplongeur est recommandé  : Il est plus long de chauffer avec un thermoplongeur, mais la régulation est plus précise.

Quel bac utiliser  ?

Si vous chauffez avec un réchaud ou une gazinière, utilisez un faitout en inox. Vous pouvez utiliser un bac plastique chauffé avec un thermoplongeur, sous réserve que le bac supporte la température… Les bacs ANODI  sont en polypropylène et résiste sans problème à une température de 90° et, pour de courtes périodes, à un maximum de 120°  ! Ils sont donc parfaitement adapté a une utilisation avec thermoplongeur. Il faut juste respecter 2 points : le polypropylène devient cassant s’il est exposé à des températures négatives et le thermoplongeur ne doit pas toucher le bac !

Comment filtrer ?

Vous trouverez pour 5€ une passoire fine en plastique comme ci-dessous, qui vous servira pour l’entretien de tous les bains  ! Si vous n’en avez qu’une, pensez à bien la rincer après chaque utilisation…

Comment savoir s’il y a assez d’ANODI463 dans mon bain ?

Avec l’habitude, il est assez facile en constatant le résultat d’évaluer l’efficacité du bain. Mais l’idéal est de mesurer le PH. Il doit être entre 9 et 9,6. Si le PH est trop bas (moins de 9), rajoutez de l’ANODI463, remuez et mesurez pour contrôler.

Comment mesurer le PH ?

Consultez le tutoriel La gestion du PH

 

Voilà, maintenant, vous savez laver vos pièces sans les satiner…

A bientôt et bonnes anodisations 😉

janvier 29th, 2018 by