La sécurité : Pas de paranoïa !

L’anodisation de l’aluminium fait peur… Cependant, dans notre société de consommation, vous utilisez tous les jours des produits aussi dangereux que ceux nécessaires à l’anodisation (eau de javel, décapant peinture, acétone,…) !

Ce qui fait peur au profane, c’est les noms !

Attention, je ne cherche pas à dire que le risque n’existe pas et que vous pouvez travailler sans protection !!! Un produit chimique est toujours dangereux ! Je dis simplement qu’il faut dimensionner correctement les protections pour avoir le bon équilibre entre confort et sécurité !

Préambule :

ANODI dégage toutes responsabilités des accidents qui pourraient résulter de la mise en application des informations du blog www.blog.anodi.fr, du site www.anodi.fr, de la chaine Youtube ANODI, de la page Facebook ANODI ou de toutes autres communications ANODI.

Les informations diffusées par ANODI sont de simples conseils de bon sens. Pour votre sécurité, il convient de consulter les Fiches de Sécurité (FS) et les Fiches Techniques (FT) livrées avec chaque produit et de respecter les consignes de sécurité.

Le lecteur des publications ANODI est conscient que les produits chimiques sont dangereux et doivent être utilisés dans le respect des Fiches de Sécurité.

Aussi, le lecteur renonce à toutes poursuites si le non respect des consignes de sécurité ou l’utilisation des produits dans un autre contexte que celui expressément précisé dans les Fiches Techniques et les Fiches de Sécurité provoquait directement ou indirectement un accident aux personnes ou animaux, ainsi qu’une dégradation des biens ou de l’environment.

 

Sécurité et bon sens :

 

Voici un exemple : Un de mes amis était paranoïaque…

“…Acide sulfurique, c’est super dangereux…”.

Je le rassure :

“Bon, soit réaliste, c’est de l’acide de batterie… Des gants, des lunettes, des habits qui ne craignent rien, pas de chien ou d’enfant dans tes jambes et tout se passera bien…”

Mais non, persuadé que ça peut trouer la table s’il en tombe une goutte ou que c’est du sang d’alien qu’il manipule, il met 3 paires de gants l’une sur l’autre !!! Résultat des courses, il soulève le sceau, qui bien sur,  lui échappe des mains et s’en met plein les jambes et les pieds. Heureusement que j’étais là, car il paniquait… Une bassine d’eau et du savon, il a enlevé son pantalon et fin de l’histoire, sans une brûlure ou même une rougeur !

Cette petite anecdote pour replacer les choses dans leur contexte : Les protections doivent être bien dimensionnées.

Alors, concernant les produits ANODI et ceux que nous vous recommandons d’acheter, comment se protéger ?

Les gants :

Vous trouverez dans les grandes enseignes de bricolage ce type de gants. Pour  moins de 3€, vous aurez des gants montants par dessus vos manches et largement assez résistants pour le type de produits chimiques que nous utilisons. :

Une paire de gants latex !!!

N’oubliez pas que vous n’avez jamais à tremper vos mains dans les bains ! Donc, ce sont des gants pour la protection contre les projections…

Toujours pour moins de 3€, vous aurez des gants fins jetables, qui vous seront très utiles en sur-gant, par exemple pour manipuler les pièces en coloration (pour faire du splatsh ou de l’aérographe…) :

 

Les lunettes :

Vous trouverez dans les grandes enseignes de bricolage ce type de lunettes intégrales. Il vous en coûtera 2,50€ :

Les plus prudents trouveront pour 7€ des visières faciales de ce type :

Mais il vaux mieux utiliser des lunettes intégrales que des visières faciales. La visière faciale est une double sécurité qui vient sur les lunettes.

Les vêtements :

Un vieux sweet short et un vieux jeans avec des chaussures en cuir ou mieux des bottes en caoutchouc, seront parfaitement complétés avec un tablier en plastique ! Vous en aurez un paquet de 50 pour 5€ (mettez un vêtement à manches longues).

Voila, allez pour 15€, vous êtes bien protégé pour des années…

 

Les bonnes méthodes :

 

Plus important, les bon gestes, car le mieux, c’est que les protections soient un joker !

Quelques règles basiques :

  • Quand vous montez vos bains, quelque soit le produit, mettez toujours en premier l’eau et seulement après le produit actif.
  • Versez toujours doucement sans éclabousser et sur toute la surface de l’eau. Cela évite une concentration.
  • A moins que la documentation du fabricant le précise (c’est le cas des colorants ou de l’agent lavant ANODI), faites toujours vos mélanges avec de l’eau froide.
  • Respectez les dosages recommandés par le fabricant !
  • Ne jouez pas les apprentis sorciers : ne mélangez pas n’importe quoi !

L’autre point, important, c’est le bon sens !

  • Ne travaillez que dans un endroit rangé et bien aéré.
  • Ne travaillez pas à coté d’une source de chaleur intense (flamme).
  • Éloignez les enfants et les animaux.
  • Tant que ce n’est pas rangé, ne laissez rien sans surveillance.
  • Rangez vos produits dans une zone inaccessible aux enfants et aux animaux.
  • Si vous avez un réfrigérateur d’atelier, fermez-le à clef.
  • Étiquetez vos récipients.

Enfin, peut être le plus important, faites ce que personne ne fait ! Lisez les Fiches Techniques (FT) et les Fiches De Sécurité (FDS) des produits !

Voila, vous êtes raisonnablement en sécurité.

A bientôt, et bonnes anodisations 😉

janvier 26th, 2018 by